FAQ

PARCE QUE LE MENTORAT,
C’EST UN PLUS

PARCE QUE LE MENTORAT,
C’EST UN PLUS

Que se passe-t-il après l’entrevue?

Le personnel d’Unplus vous contactera pour vous faire savoir si vous avez été choisi pour être bénévole. Si vous avez été sélectionné, vos références seront vérifiées et vous devrez faire l’objet d’une vérification de vos antécédents judiciaires. Après cette vérification, si tout est beau, vous serez à nouveau contacté par le personnel d’Unplus et vous serez invité à suivre une formation au mentorat.

Vous serez jumelé à un jeune de votre communauté, âgé de 10 à 17 ans, avec qui vous aurez des intérêts ou d’autres points en commun. Tous les mentors pourront préciser leurs préférences concernant le jeune avec qui ils seront jumelés.

Avec qui serai-je jumelé? 

Quelle est la durée du mentorat? 

En moyenne, la relation de mentorat dure 12 mois. La participation au programme Unplus peut varier entre 9 et 15 mois, selon les progrès du jeune.

À quoi ressemble l’horaire des rencontres de mentorat? 

Pendant les six premiers mois du programme, le modèle du programme Unplus requiert des rencontres hebdomadaires de deux à trois heures entre le mentor et le jeune. Après cette période, les rencontres de mentorat diminuent progressivement: le jeune entame alors sa transition hors du programme en remplaçant les activités de mentorat par d’autres activités sociales dans sa communauté.

Vous avez d'autres questions ?

Devenez mentor et donnez de votre temps pour bâtir une relation significative et partager vos expériences avec un jeune de votre communauté afin d’aider à transformer sa vie. N’attendez plus et inscrivez-vous pour devenir mentor! Nous vous contacterons ensuite afin de discuter davantage avec vous de ce qu’implique le rôle de mentor et de voir si ce rôle est fait pour vous.

ENVisitez notre site web pour plus d'information

«C’est une occasion incroyable d’aider des jeunes à découvrir le meilleur d’eux-mêmes. Je n’avais pas accès à un tel programme quand j’étais jeune, et pourtant j’en aurais vraiment eu besoin.»
- Michael, mentor